Equateur – A Chamanga, dans le Sud de la province d’Esmeraldas, la fondation Somos Ecuador a construit 55 toilettes sèches. Des latrines écologiques qui sont d’une grande aide pour les habitants de cette petite ville affectée par le tremblement de terre d’avril 2016.

16 avril 2016, un tremblement de terre de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter touche la côte pacifique de l’Equateur. Chamanga, petite ville de 5.000 habitants est l’une des zones les plus touchées. S’il n’y a heureusement pas eu de décès, la majorité des habitants ont été affectés par le séisme. La ville, située au bord d’un estuaire, a été presque entièrement reconstruite sur les hauteurs. Malheureusement, malgré toute l’aide internationale reçue à Chamanga, les autorités n’en ont pas profité pour développer un système d’eau potable et d’assainissement digne de ce nom. Ici, il n’y a toujours pas d’eau potable ni de système d’égouts. L’eau est vendue à prix d’or et les habitants dépensent en moyenne 30 $ par mois remplir leurs bidons d’eau (eau qui n’est pas apte à la consommation humaine), contre 5 $ dans les villages équipés d’un système d’eau traitée.

Dans ce contexte, gaspiller de l’eau dans des toilettes n’a pas vraiment de sens. C’est pourquoi, la fondation Somos Ecuador, active dans le secteur depuis plusieurs années a décidé de construire des toilettes sèches à Chamanga. Depuis avril 2018, 55 toilettes ont été construits et la fondation prévoit d’en construire 60 supplémentaire en 2019.

Comment ces toilettes fonctionnent-ils ? Comment les habitants ont-ils reçu cette innovation ? Quels sont les autres projets développés à Chamanga ?

Toutes les infos, dans cette vidéo :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: