Lorsque je suis arrivée chez Miguel, à quelques kilomètres de l’aéroport de Montevideo, en Uruguay, je ne savais pas grand chose de lui. C’est Céline, dont j’ai découvert le blog Devenir paysans en voyageant, en fouinant sur internet qui m’avait conseillé : “Si tu vas en Uruguay, vas rencontrer Miguel Balzo, c’est quelqu’un de formidable”. Et elle avait raison.

Dans sa petite serre, Miguel Balzo cultive notamment des plantes médicinales.
Dans sa petite serre, Miguel Balzo cultive notamment des plantes médicinales.

Mardi 11 octobre

Je suis réveillée par le caquètement des poules. (Ce sont les gallinas feliz de Miguel. Traduisez “poulets joyeux” pour dire élevés en plein air. Génial non ?)

Confortablement installée dans mon duvet bien chaud, j’émerge doucement… Je regarde autour de moi : un dortoir de six lits en bois, un lavabo et une cheminée sur laquelle repose un tas de couvertures. Ma nouvelle petite maison est un peu rustique mais très agréable. Chez Miguel, je me sens merveilleusement bien.

J’avale rapidement un morceaux de la délicieuse tarte au chocolat meringuée que nous avons cuisiné hier et nous chargeons les minuscules plantes et les sachets de graines dans la camionnette. Sous le volant du vieux combi, Miguel connecte deux fils, appuie sur la pédale (je souris) et hop, nous voilà partis ! Direction : l’une de des huit écoles avec lesquelles il travaille.

A 69 ans, Miguel Balzo est un ingénieur agronome passionnant. Après avoir vécu et travaillé au Chili, il est revenu en Uruguay pour y développer un nouveau projet : “La Escuela Granja Agroecológica : Naturaleza y Vida”. Dans son jardin d’à peine un hectare il cultive une grande diversité de fruits et légumes en agroécologie, c’est à dire sans engrais chimiques ni pesticides. Choux, fèves, petits pois, oignons, salades, artichauts … le jardin abonde. Ici, les légumes ne sont pas plantés chacun dans un coin mais ensemble pour se protéger des insectes et des maladies. Les poireaux que j’ai planté par exemple se plaisent bien à côté des salades et le basilic est le meilleur médecin des tomates.

Cliquez sur une photo pour l’agrandir et faire défiler les suivantes 🙂