Il est 8h30 ce mardi lorsque nous poussons les grilles de l’école élémentaire de Villefagnan. Une petite école de village où j’ai moi même usé mes fonds de culotte il y a bientôt 20 ans.

Bruits de chaises qui raclent le sol … les élèves s’installent, visiblement impatients de savoir qui je suis et pourquoi je suis là ce matin devant eux. Et qui est cette personne qui m’accompagne avec son appareil photo ? C’est Manue, ma fidèle acolyte de voyage venue immortaliser cette rencontre.

Pour préparer notre rencontre, Marc et Hervé, les instituteurs des CM1 et CM2 ont distribué des indices à la trentaine d’élèves : chaussures de randonnée, carte de l’Amérique du Sud, ma photo de classe de CM2 … Et pendant quelques jours, les élèves ont cogité…

“- Tu vas partir en voyage”, lance l’un d’entre eux. “- Oui, mais où ?” “- En Amérique du Sud ?” tente un second. “- Bravo ! Et comme vous êtes chanceux, vous allez voyager avec moi. Parce qu’avant d’aller en Amérique du Sud, moi aussi j’ai étudié dans cette école… c’était il y a longtemps…. En 1998….”

Je sens leurs regards pétillants braqués sur moi. Curieux, ils sont impatients d’en savoir plus. Alors je leur explique tout : les 18 heures d’avion pour traverser l’Atlantique, les pays que je vais visiter, les projets que je vais découvrir, les paysages, les animaux, la nourriture…. Les enfants sont étonnés, parfois dégoutés (lorsqu’ils ont deviné qu’on mangeait du cochon d’Inde au Pérou) mais souvent très perspicaces. Ils m’épatent !

Photos : Emmanuelle Reveillaud

 

“- Mais comment tu vas parler avec les gens ?”, lance un élève assis au premier rang ? “- Excellente question. A votre avis ?”

“- En anglais !” “- En portugais ! “- En espagnol!”

“- Bravo ! Et je vais faire ce voyage toute seule avec mon gros sac à dos… A votre avis, qu’est ce qu’il y a dedans ?”

“- Des vêtements !” “- Une couverture !” “- Un passeport !” “Une lampe! …” Les doigts se lèvent les uns après les autres. Les élèves devinent le contenu de mon sac à dos et ils voient juste ! Des médicaments, aux billets d’avion, ils me suggèrent même de ne pas oublier ma carte vitale.

Les élèves de l’école maternelle de Saint-Amant-de-Boixe que je rencontre l’après-midi ajoutent à cela un doudou, des jouets, un canapé. Un tout petit ose : “Une pizza ?”. “Non la pizza, elle va couler”, rétorque un de ses camarades. Futés, ils me conseillent d’emporter une carte “pour se diriger, un téléphone et des livres”. L’échange est vif, spontané. Lorsque je déballe mon sac, leurs bouches s’arrondissent et leurs yeux s’écarquillent.

Photos : Emmanuelle Reveillaud

 

Les collégiens, eux, sont plus réservés mais tout aussi intéressés. “- Comment vas-tu te déplacer ?” “- Quand tu seras dans l’avion tu verras la forêt amazonienne ?”

“- Je ne pense pas mais j’irai sans doute dans la jungle quand je serai au Pérou ou en Colombie.” “- Ah oue et tu verras des serpents, des araignées, des crocodiles ?”

Collégiens, primaires, maternelles… pendant 9 mois, je vais partager avec eux mes découvertes et leur montrer d’autres horizons afin d’éveiller leur curiosité. J’ai hâte de recevoir leurs email et de répondre à leur questions. J’ai hâte de partager avec eux des photos et de connaître leur réaction. Hâte aussi de suivre les projets qu’ils vont mener tout au long de l’année et de voir comment ils vont s’approprier cette aventure.
J’emporte avec moi la figurine du Petit Prince offerte par les élèves de l’école primaire Saint-Exupéry. Un petit bonhomme de plastique qui symbolise ces enfants curieux et plein d’entrain qui ont levé la main et crié en cœur “moi” lorsque leurs instituteurs ont posé la question : “Qui veut partir avec elle ?”. Alors allons-y.

thumb_img_9963_1024-1

Photos : Emmanuelle Reveillaud

 

 

 

 

 

 

 

4 thoughts on ““Mais… comment tu vas faire pour parler avec les gens ?” : rencontre avec les petits écoliers”

  1. Il est très sympa ton article, c’est vrai !
    Merci encore de partager tes aventures avec nous tous. Mes petits élèves me demandent chaque jour si tu es partie : nous allons repérer ton jour de départ sur notre calendrier, ce sera plus simple.

  2. Que le temps passe vite, vingt ans que je t’ai emmené dans cette école en te tenant par la main….
    Maintenant c’est toi qui tiens ton voyage dans ta main………..
    Belle aventure ma fille!!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: