“Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.” Extrait de Tao te King, Lao-Tseu

Ils ont révélé les envies d’ailleurs qui somnolaient en moi, cette volonté de relever des défis qui me porte et m’effraie à la fois. Des hommes et surtout des femmes qui m’ont montré qu’il était important de croire en ses rêves et surtout de prendre le temps de les réaliser.

Au départ, il y a un livre, trouvé un peu par hasard dans le rayon d’une librairie indépendante et offert à mon vadrouilleur de frangin pour Noël. Un cadeau accompagné de la traditionnelle petite phrase “Quand tu l’auras terminé, tu me prêteras pour que je lise…” Quelques voyages plus tard, j’ai dévoré Le Monde en stop de Ludovic Hubler. Sur le coup, j’ai admiré son courage, sa ténacité, son esprit d’aventure en me disant que je ne serai jamais capable de réaliser un tel voyage. Et puis, petit à petit l’idée a fait son chemin, le désir d’entamer une aventure au long court a grandi et mon projet s’est précisé.

Ensuite, il y a Fanny, Marine, Aurélie, Margaux, Teresa, Camille, Aurore, Delphine, Mathilde, Marie, Florence, Sonia, Alexandra … et toutes les autres voyageuses au long court. Grâce à elles, j’ai peu à peu dépassé mes craintes avant d’oser franchir le pas et me lancer dans cette folle aventure.

Il y a aussi d’autres aventuriers comme Christophe Cousin dont j’ai lu en quelques jours le livre Le bonheur au bout du guidon. Nicolas Breton auteur de Hors des sentiers battus mais aussi Gildas Leprince et son projet de voyage autour de la méditerranée. Sans oublier Hervé et Eliott qui ont réussit l’incroyable défi de traverser l’Amérique du Sud à pieds, du Mexique à l’Argentine, alors qu’ils n’étaient pas vraiment des randonneurs avertis. 🙂

Enfin, il y a ces voyageurs engagés qui se sont investis pour découvrir des initiatives à l’autre bout du monde et rencontrer les acteurs du monde de demain. Marie-Hélène et Laurent de Cherisey, Guillaume Mouton, Julie Beaudin …. Leurs livres m’ont beaucoup inspirée et aidée à construire mon projet de voyage engagé. Un projet qui s’est peaufiné avec l’aide précieuse de l’équipe de WExplore, la branche voyage du WARN! que j’ai rejoint il y a quelques mois.
L’écrivain Mark Twain disait :

“Dans vingt ans, vous serez plus déçu par ces choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors larguez les amarres. Mettez les voiles et sortez du port ô combien sécurisant. Explorez. Rêvez. Découvrez.”

Car même si aujourd’hui j’ai l’impression de nager dans l’incertitude et de ne pas trop savoir où je m’aventure, une chose est sûre : je n’ai pas envie d’être déçue de ne pas avoir osé m’envoler.

3 thoughts on “Ils m’ont inspirée”

  1. Tu as raison, pour ne pas avoir de remord,il faut oser partir,voler de ses propres ailes,voir le monde…
    J’aurai tant voulu le faire …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: