Régulièrement, j’envoie un mail aux petits charentais qui suivent mon voyage pour partager avec eux mes aventures. J’en profite pour les publier ici afin de vous donner quelques nouvelles plus fraiches 🙂 Bonne lecture.

Le 2 mai 2017,

Coucou les enfants

Comment  allez vous ?

Depuis le début du mois d’avril, avec le Petit Prince, nous sommes dans un nouveau pays : la Bolivie!
Ce pays est très différent de l’Argentine et du Chili.  D’abord parce que c’est  un pays beaucoup plus pauvre. Ensuite ici les gens portent beaucoup de vêtements traditionnels dans la vie de tous les jours. Presque toutes les femmes portent une petite jupe plissée avec des collants bien chauds. Elle portent presque toutes un chapeau et sont coiffées de deux longues tresses noires au bout desquelles pendent des pompons en perles.

Scène de rue, Potosi

J’ai débuté mon voyage en Bolivie à Sucre, (prononcer  Sucré) la capitale constitutionnelle  de la Bolivie. Mon amie Anne-Claire est venue de France passer deux semaines avec moi ! J’étais super contente de la retrouver après six mois de voyage !!!

Après Sucre, nous sommes allées à Potosi. C’est  la ville la plus haute de  Bolivie, à 4.000 m  d’altitude. Pendant de longues années, Potosi  était  le centre du monde car l’argent extrait  de la mine était utilisé pour fabriquer des pièces de monnaie dans le monde entier.

Potosi, le cero Rico

Pour cela, les colons  espagnols exploitaient les indigènes qui travaillaient tellement dur dans la mine et pour la fabrication des lingots  d’argent qu’ils mourraient au bout de quelques mois de travail! 8 millions sont morts ! Vous vous rendez  compte !!!

Aujourd’hui, les mines de la montagne apellée Cero  Rico fonctionnent toujours, mais différemment. Chaque mineur achète une partie de la mine pour l’exploiter.  Il extrait différents métaux comme l’argent, le cuivre ou le zinc.

Avec Anne claire et le Petit Prince, nous avons mis nos vêtements de  mineurs, un casque et une lanterne  et on est entrés dans la mine avec Don Oscar, qui est à la fois mineur et guide. Le Petit Prince avait la frousse car il faisait noir et de temps en temps on entendait le bruit très fort du chariot qui roule sur les rails pour sortir les minerais.
Plus on descendait dans la mine, plus il faisait chaud et plus on avait du mal à respirer. On a dû se baisser pour passer dans des endroits  tous petits et parfois escalader.  Dans la mine on a rencontré  des mineurs qui travaillent très dur de 8:00 à 17:00 sans sortir de la mine !
Quand on est sortis, on avait le visage tout noir à cause de la poussière et quand le petit prince se mouchait  c’était aussi tout noir !!!!
On a tous été  bien chamboulés  par cette expérience!!!!

Ensuite, on a fait un voyage super chouette dans le sud de la Bolivie de Tupiza  à  Uyuni !!! On était 6 : il y avait le chauffeur du 4×4 Christobal, un bolivien très sympa, Raphaël alias Rafoucha qui vient de Suisse, Typhaine  de France, Anne claire, le Petit Prince et moi !

Pendant ce voyage on a vu de superbes paysages : des lagunes colorées, des geysers fumant, des volcans et des montagnes. On s’est même baignés  dans une source d’eau chaude à 35 degrés  au milieu de la montagne!  Incroyable! Il y avait aussi d’incroyable rochers comme celui en forme de dromadaire sur lequel on a grimpé.

Mais le plus chouette  c’est qu’on  a vu plein d’animaux! !!! On a vu des lamas et de vicuña. Connaissez  vous la différence ? Le lama  est domestique et est élevé  pour la viande  alors que le vicuña est sauvage. … vous voyez sur les photos comme ils sont différents ?

Devinez : pourquoi les lamas ont ils  des petits morceaux de laine accrochés  aux oreilles ?
On a aussi vu des flamants roses et une sorte de petit lapin avec une queue  d’écureuil  dont j’ai  oublié  le nom!

Laguna colorada

Et le truc le plus génial, c’est  qu’on a terminé  notre voyage dans le plus grand désert de sel du monde : le salar d’Uyuni! !!

Le dernier jour on s’est levé  à  4:30 du matin  (j’ai  dû  secouer  le petit prince  parce  qu’il arrivait pas à se réveiller ) pour aller voir le lever du soleil sur ce désert  tout blanc!  On a adoré!
Le sel  du salar  n’est pas exploité pour être vendu pour manger, seulement  pour construire des hôtels  en sel!  Oui oui ça existe ! Et on a même dormi dedans la dernière  nuit ! Il y avait du sel du sol au plafond! !!

Le plus chouette dans ce désert c’est qu’on peut faire des photos rigolotes grâce à la perspective  (ça  devrait vous rappeler vos cours de géométrie ) le Petit Prince était tout fier car il était plus grand que moi !!!

Le plus drôle c’est quand on a dansé  dans la main de Rafoucha pour fêter  les 6 mois de mon voyage !on a bien rigolé! !!!

La video est ici …

.. ou là

Voilà  voilà !!!! J’espère que vous allez bien et que votre voyage à Saint -Lary  se prépare  bien !

A très bientôt!

Gros bisous

Angélique

Le 15 mai,

Bonjour Angélique,

Nous sommes contents de recevoir de tes nouvelles de Bolivie.

Nous allons bien et nous avons trouvé des hypothèses pour ta question sur le lama.

Voilà nos hypothèses: Pour garder les oreilles au chaud. Pour différencier les lamas et les vicunas. Pour différencier les troupeaux. Pour différencier chaque lama. Pour reconnaître les mâles et les femelles. Pour retrouver leur propriétaire. Parce qu’ils appartiennent à des Indiens. Pour ne pas les confondre avec des espèces sauvages comme les alpagas.

Au revoir.

Les CM1

Le 19 mai,

Bonjour Angélique,

Merci pour tes belles photos et la vidéo.

On a bien aimé la photo où tu étais toute petite dans la main du monsieur.

On pense que la laine aux oreilles des lamas, c’est pour faire joli ou parce que ce sont des femelles ou pour les reconnaître.

On pense à toi souvent. Au revoir Angélique. Bon voyage. Gros bisous.

Les enfants de Saint Amant de Boixe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: