Faire une petite vidéo pour décrire mon état d’esprit en live, c’est pas trop mon truc… Pour l’instant du moins. Je préfère écrire.

Comment je me sens ? Excellente question. 😉 Ces derniers jours, j’ai l’impression de traverser toutes sortes d’états… de l’impatience à la crainte, en passant par l’euphorie et parfois la nostalgie. Je crois que je ne réalise pas vraiment ce qui m’attend et j’essaie de profiter au maximum des moments passés avec ma famille formidable et mes amis géniaux. (non non j’en fait pas trop, ils sont vraiment comme ça 🙂 Ils me soutiennent tous à fond ! C’est incroyable et ça aide beaucoup !

Ces derniers mois, j’ai passé beaucoup de temps à noter des idées, faire des listes, des cartes, imaginer un itinéraire, le revoir, recommencer. J’ai passé de nombreuses heures à lire : des récits d’aventuriers, aux guides de voyages, en passant par les références historiques. Des lectures riches qui ont construit ma réflexion et m’ont aidé à murir mon projet. J’ai passé aussi beaucoup de temps à rencontrer des voyageurs. (Franchement, c’était les meilleurs instants de ces mois de préparation 🙂 Des rencontres précieuses qui m’ont redonné confiance dans les moments de doute. Je n’avais pas besoin d’être convaincue que partir à la découverte de l’autre était une bonne chose. Je le sais. J’avais juste besoin de sentir que je n’étais pas la première à me lancer seule dans une telle aventure. Térésa, Fanny, Marine, Camille, Margaux, Hervé, Nicolas, Guillaume, Zoé (et j’en oublie) : j’ai adoré partager vos voyages, vos découvertes et puiser dans vos récits la force et le courage de me lancer dans ma propre aventure. Merci !

Vous êtes déjà nombreux à suivre ce blog, à le commenter, et plusieurs à m’avoir contacté pour me souhaiter bonne route et même obtenir quelques conseils. J’ai du mal à y croire !

Il y a quelques jours, j’ai déménagé mes affaires chez mes parents. Naâman (allez écoutez si vous ne connaissez pas, il faut absolument découvrir cette petite pépite du reggae français !!) résonnait dans l’habitacle et au volant de ce petit camion, je me sentais LIBRE ! Libre de laisser derrière moi toutes ces choses matérielles pour ne partir qu’avec un énorme sac à dos (qui est déjà trop gros :-). Libre d’avoir pu faire le choix de me lancer dans cette aventure. Libre, à quelques jours du départ.

En écrivant ces quelques lignes ce jeudi matin, je ressens le même sentiment et c’est incroyablement agréable. C’est une nouvelle étape de ma vie qui commence. Une étape que j’estime indispensable pour avancer.

Je ne me sens pas triste car les au-revoir de ces derniers jours ont été heureux. Je sais que mes amis et ma famille seront toujours là à mon retour.

En fouinant dans les méandres de mes dossiers, je retombe sur cette citation, de Jean-Didier Urbain, anthropologue du voyage :

Le départ : “c’est le syndrome du bernard-l’ermite. Il va falloir sortir de sa coquille pour aller dans le vaste monde”.

Voilà, le moment est venu de sortir de ma coquille et de partir pour mieux connaître le monde.

 

 

8 thoughts on “C’est le jour J !”

  1. Hello,

    Ton projet est vraiment cool je te souhaite bon courage pour ton voyage c’est vraiment une belle aventure que tu as choisi de faire et de partager 🙂 Merci

  2. Je te souhaite de t émerveiller de chaques instants présents

    Bonne route et road trip dans ton voyage

    “Il faut savoir se perdre pour se trouver”

  3. J’en connais qui, ce matin, auront la larme à l’oeil dans un coin perdu de l’Auvergne… mais ils sont tellement fiers de leur fille! Tous nos bons voeux pour cette aventure et n’oublie pas de nous faire rêver à travers ton blog!
    Bon vent et bon voyage!
    Sylvette.

  4. BON VOYAGEEEEE !!!!!!!!! Belle phrase, j’ADORE : Le départ : “c’est le syndrome du bernard-l’ermite. Il va falloir sortir de sa coquille pour aller dans le vaste monde”.

    BISOUS ! Profites à fond

  5. Merci de nous faire part de tes émotions, je te souhaite encore et encore une “BONNE ROUTE”!!!
    Et bisous bisous ! A bientôt!

  6. Pour moi aussi c’est le jour J, Paris, métro, RER, tram, bus et marche à pieds, nous voilà arrivées à Bercy-Charles de gaulles. Une foule énorme, des gens qui courent avec leurs valises, d’autres qui se cherchent, autres encore qui s’interpellent, plus le bruit des hauts parleurs c’est un peu déroutant. Il faut suivre les pancartes pour se diriger vers le bon embarquement. Angélique fait la queue pour déposer son gros sac à dos, elle me semble si petite parmi tous ces gens. Vérification de son billet, puis c’est le dernier portique, là où les accompagnateurs ne sont plus autorisés à passer. Elle avance doucement en se retournant pour me voir. Dernier long regard, où passe toute ma tendresse pour elle, ma fierté pour la force qu’elle a eu d’emmener au bout son projet. Pas besoin de mots, elle sait que je l’accompagne durant tout son voyage et malgré nos sourires crispés (et mon cœur gros) je la sens heureuse. BEAU VOYAGE MA FILLE !!!

  7. Bonjour Angélique,
    Je te souhaite un excellent voyage sur les traces de la Pachamama dont tu apprécieras à n’en pas douter la bienfaisante main qui protège et guide ses fidèles habitants dans les Andes ! Tous mes voeux d’émerveillement, de rencontres passionnantes, d’émotions intenses dans cette belle aventure ! Profites en bien ! On revient nécessairement grand d’une telle expérience ! Que le vaya bien ! Que sea contigo el espiritu de la Pachamama ! Hasta luego.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: